7 conseils pour assainir l’air de votre maison

7 conseils pour assainir l’air de votre maison

L’air intérieur peut être jusqu’à cinq fois plus pollué que l’air extérieur, et comme nous passons encore plus de temps à la maison en raison de la pandémie de coronavirus, il n’a jamais été aussi important d’améliorer la qualité de notre air intérieur (QAI).

En France, 65 % des foyers souffrent d’une mauvaise qualité de l’air intérieur en raison d’une ventilation inadéquate. Une mauvaise qualité de l’air peut avoir un impact négatif sur la santé, en augmentant le risque de maladies graves telles que les maladies cardiaques, et en aggravant les conditions existantes comme les troubles respiratoires.

En janvier 2020, le National Institute of Health and Care Excellence (NICE) a publié son guide “Indoor Air Quality at Home”, confirmant le rôle vital de la ventilation dans l’élimination des polluants potentiels et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les foyers. Ce guide conseille aux ménages de veiller à ce que les pièces soient bien ventilées par des ventilateurs d’extraction, des bouches d’aération, des hottes de cuisine ou en ouvrant les fenêtres, en particulier lorsqu’ils entreprennent des activités qui entraînent généralement une mauvaise qualité de l’air. Ces activités comprennent la cuisine, le séchage des vêtements à l’intérieur, l’allumage de feux ouverts à combustible solide et de bougies, l’utilisation de produits de nettoyage, de solvants et de peintures, et la prise de douches et de bains.

Une bonne qualité de l’air intérieur à la maison est plus importante que jamais, car en raison de la pandémie, nous passons tous plus de temps dans nos maisons.  Un adulte moyen prend environ 23 000 respirations par jour, il est donc vital de réduire la pollution de l’air intérieur.

Suivez donc nos 7 conseils utiles qui vous aideront à assainir l’air de votre foyer domestique.

N’oubliez pas de ventiler

Une bonne ventilation, par exemple en ouvrant les portes et les fenêtres, contribuera à améliorer la qualité de l’air intérieur et vous donnera l’impression d’être plus éveillé et plus productif si vous travaillez à domicile. Vous pourrez en savoir plus sur mamaisonmasante.fr

Réduire l’utilisation d’aérosols et utiliser des produits de nettoyage écologiques

aérosols ménagers

Les produits non parfumés ou non aromatisés contenant moins de COV (composés organiques volatiles) produisent moins de polluants, ce qui rend l’air de votre maison plus sain à respirer.

Utilisez une hotte aspirante

Chaque fois que vous cuisinez, allumez votre hotte pour éliminer les particules polluantes émises par la cuisson. Il est également conseillé d’utiliser la hotte aspirante pour nettoyer votre cuisine.

Achetez des bougies non parfumées

Le fait de brûler des bougies diminue considérablement la QAI. Si vous aimez les bougies allumées, les versions non parfumées rejettent moins de polluants.

Nettoyez les filtres

Si votre système de ventilation utilise des filtres, vérifiez-les régulièrement et nettoyez-les ou remplacez-les si nécessaire pour vous assurer que le système continue à filtrer efficacement l’air entrant dans votre maison.

Passez régulièrement l’aspirateur

Eliminez les acariens, la poussière et les autres sources d’allergies en passant régulièrement l’aspirateur chez vous.

Ventilation mécanique

Utilisez la ventilation mécanique si vous le pouvez pour évacuer l’air pollué ou humide de votre maison, en particulier lorsque vous cuisinez, nettoyez ou prenez une douche.

La Journée de l’air pur, organisée par l’organisation caritative Global Action Plan, vise à améliorer la compréhension de la pollution de l’air par le public, à le sensibiliser et à lui expliquer les mesures simples que nous pouvons tous prendre pour lutter contre la pollution de l’air et contribuer ainsi à protéger l’environnement et améliorer notre santé.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *