7 Leçons à tirer d’Ido Portal

7 Leçons à tirer d’Ido Portal

Ido Portal est l’un des enseignants les plus influents dans le domaine du mouvement et du fitness aujourd’hui. Il est lui-même un incroyable “mover” et a influencé des milliers d’athlètes de haut niveau dans le monde entier (comme Conor Mcgregor et bien d’autres).

Il est même à l’origine de l’un des plus grands changements dans le domaine de la culture physique et du fitness depuis l’ère du bodybuilding, la “culture du mouvement”. Plus important encore, il a inspiré des milliers de personnes à élargir leur horizon de mouvement et à jouer avec la myriade de façons différentes dont le corps humain peut se déplacer.

Voici l’exemple de Thomas qui s’est entraîné avec la méthode Ido Portal et voici ce qu’il a appris…

Il a commencé son programme d’entraînement en ligne dans l’espoir d’élargir ses horizons de mouvement et l’expérience a continué à façonner sa pratique jusqu’à ce jour.

La portée de la méthode est vaste. Des défis de squat de 30 jours et des nombreuses minutes passées en équilibre sur les mains aux protocoles chargés d’étirement progressif et de wushu, thomas a à peine effleuré la surface des enseignements d’Ido.

Bien que beaucoup d’autres soient allés beaucoup plus loin, il a souhaité partager 7 leçons clés qu’il a tirées de son expérience dans ce programme de coaching et des deux années qui ont suivi.

Leçon n°1 – Bouger. PLUS.

La plupart des crises sanitaires modernes peuvent être attribuées à un manque de mouvement. Nous sommes une société qui est “privée de mouvement” à un niveau brut… et cela nous coûte cher. Ido portal a été l’un des premiers à populariser ces dernières années le besoin d’une quantité et d’une qualité de mouvement beaucoup plus importantes.

Même si vous n’avez aucun intérêt à faire des positions debout ou à ramper sur le sol – vous devriez bouger plus.

La passion et l’enthousiasme d’Ido pour le monde merveilleux, complexe et créatif du mouvement sont contagieux. Peu importe d’où vous partez… vous pouvez bouger plus.

Pour certaines personnes, cela peut sembler comme de commencer à marcher 3 jours par semaine après avoir été sédentaires pendant 10 ans. Pour d’autres, cela peut ressembler à la poursuite d’un équilibre sur un bras (OAH) ou d’un chinup à un bras (OAC).

Il n’y a pas de bien ou de mal. Il suffit de bouger. PLUS.

Leçon n°2 – Connaître son dogme

Dans son interview au London Real, Ido a parlé de l’identification et de la clarté de votre “dogme”.

Votre dogme est un peu comme votre “Pourquoi” (avec un “W” majuscule).

C’est la raison ultime de votre déménagement. Pour certains, comme Ido, leur dogme est le Mouvement. Pour d’autres, c’est la santé.

Il est important de savoir faire la différence car si votre dogme est le mouvement, vous risquez d’essayer des choses au nom de la “recherche sur le mouvement” qui ne sont en fait pas dans l’intérêt de votre santé. De même, si votre dogme est la santé, il peut y avoir des domaines de pratique du mouvement qui restent à découvrir parce que le risque perçu ne vaut pas la récompense.

Il peut y avoir beaucoup d’autres dogmes : la force, l’esthétique, etc. Soyez très clair quant à votre véritable dogme, car il déterminera tout le reste sous ce parapluie.

Leçon n°3 – La répétition est la mère de la compétence

Le corps s’améliorera quoi que vous fassiez ou ne fassiez pas.

Si vous ne bougez pas, votre corps vous rendra meilleur à ne pas bouger.

Si vous bougez, votre corps vous permettra de bouger davantage.

Ido Portal

La formation avec Ido est très exigeante et prend beaucoup de temps. Une des premières choses qui a frappé Thomas dans le programme de formation en ligne qu’Ido lui a envoyé, c’est la quantité de répétition des mêmes exercices.

Bien sûr, s’entraîner de 12 à 16 heures par semaine signifiait qu’il y avait beaucoup de variété… mais en même temps il y avait beaucoup de monotonie. Contrairement à d’autres programmes qu’il avait suivis dans le passé, où il faisait un entraînement différent avec des exercices différents à chaque fois… Le programme d’Ido lui faisait faire moins d’exercices plus fréquemment.

Pour vraiment maîtriser une compétence, la clé est “la répétition, la répétition, la répétition”.

Il est facile de se laisser prendre à poursuivre 10-12 buts en même temps… mais peu ont la discipline de ne choisir que 5 buts et de les poursuivre impitoyablement jusqu’à ce qu’ils soient atteints.

Leçon n°4 – “Mauvais alignement”

Un aspect de la formation qui était très nouveau pour Thomas était la formation du “mauvais alignement”. Cela signifie que vous devez placer vos articulations dans des positions traditionnellement “dangereuses” et augmenter lentement et prudemment la pression exercée sur elles au fil du temps.

La théorie veut qu’un mauvais alignement ne soit pas probable… c’est inévitable. C’est pourquoi il serait sage de s’y préparer plutôt que de prétendre que cela n’arrivera jamais.

Il est intéressant de noter que l’un des exercices du “mauvais alignement” que Thomas ait pratiqué était le “squat extérieur (assis à l’est)”. Il s’avère que ce type de mouvement / capacité s’est avéré être assez prédictif de la durée de votre vie !

Je suppose que nous ferions mieux de continuer à l’entraîner !

Leçon no 5 – Surcharge progressive

La surcharge progressive est un principe bien connu de la musculation. Cependant, Ido était catégorique sur le fait de toujours augmenter au moins un paramètre de la surcharge. Ses élèves en ligne seront probablement familiarisés avec les instructions suivantes :

Instructions par e-mail d’Ido :

Chaque fois que vous réussissez à respecter le schéma prescrit, la prochaine séance d’entraînement vous fera augmenter votre poids de 2,5 à 5 %. Cela peut nécessiter un micro chargement (micro plaques). Je vous suggère de vous procurer les Platemates à cet effet.

Même pendant la séance de délestage, vous augmentez le poids, même si les sets sont réduits.

Si vous ne pouvez pas augmenter le poids pendant tout le programme de rep/set, essayez de l’augmenter même si ce n’est que dans les deux premiers sets.

Si vous ne pouvez toujours pas augmenter le poids en raison de la fatigue, gardez le même poids et veillez à vous reposer bien avant la prochaine séance afin de pouvoir continuer à augmenter l’intensité.

Ne manquez pas de séances, utilisez la surcharge progressive constante comme indiqué même si un seul paramètre est augmenté – Amplitude de mouvement, Temps sous tension, Reps, Sets, Densité de travail, Capacité totale, Variation, etc…

Cette forte insistance à toujours surcharger progressivement une variable ou une autre est la raison pour laquelle Ido et beaucoup de ses élèves font preuve d’une force impressionnante !

Leçon n°6 – Étirement progressif chargé

L’amplitude de mouvement (ROM) est la condition préalable au mouvement. Si vous n’avez pas d’amplitude de mouvement… quel mouvement pouvez-vous vraiment faire ? C’est aussi la chose qui fait le plus cruellement défaut dans notre société occidentale.

L’étirement progressif chargé met particulièrement l’accent sur la composante force. L’objectif est d’obtenir une position FORTE en position ÉTIRÉE.

Toute personne qui s’étire depuis plusieurs années sait qu’il existe déjà une composante de force dans de nombreux types d’étirement. Cependant, les protocoles de l’Ido le font passer au niveau supérieur.

Les méthodes de mobilité d’Ido comprennent :

  • Protocoles de corset
  • Protocoles de wushu / étirement balistique
  • Étirement progressif chargé

Comme nous l’avons déjà dit, ce qui les différencie de certaines méthodes traditionnelles est qu’elles visent à insuffler de la force à l’extrémité de votre mouvement. Cela fonctionne probablement parce que le “filet de sécurité neurologique” s’abaisse lorsqu’il y a suffisamment de force dans l’amplitude du mouvement.

Avec l’étirement en charge, votre système nerveux commence à apprendre que la “fin de l’amplitude” est aussi la “fin de l’amplitude de sécurité”.

Pour ceux dont le dogme est la santé, un certain degré d’étirement en charge est important s’ils veulent un ROM avec prévention des blessures.

L’étirement balistique crée de la force en chargeant avec un élan et un levier. Il prépare également le système nerveux à s’étirer très rapidement, ce qui peut être très utile pour les athlètes et les déménageurs.

Ce type d’étirement existe depuis longtemps dans les cercles de Wushu / Kung-fu, mais Ido l’a mis au premier plan et l’a intégré dans un système de mouvement holistique.

Leçon n°7 – Le mot le plus important de tous…

La phrase que tout étudiant en ligne d’Ido connaît bien est…

“Recommencer”

Ce seul mot a la capacité de vous écraser, de vous frustrer et de vous donner du pouvoir à la fois. Il signifie essentiellement “vous n’avez pas été à la hauteur de nos exigences – essayez encore”.

Il est possible qu’on vous dise de soumettre à nouveau vos images de formation plusieurs fois avant de pouvoir passer à la phase suivante de la formation. En fin de compte, c’est une bonne chose car Ido, Odelia et l’équipage exigent une impeccabilité dans l’exécution des mouvements.

“Recommencer”… vous le redoutez peut-être, mais vous savez que c’est bon pour vous.

Dernières réflexions…

Comme il l’a dit précédemment, Thomas était loin d’être l’étudiant le plus avancé de la méthode de Ido Portal.

Son but était simplement de partager 7 leçons qui l’ont marqué.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *