Qu’est ce que l’auriculothérapie ?

Qu’est ce que l’auriculothérapie ?

Les médecines alternatives font preuve defficacité lorsqu’il s’agit de soulager des douleurs et de venir à bout de certaines pathologies. L’auriculothérapie est l’une d’entre elles. Approfondie dans les années 50, cette médecine française permet le traitement de plusieurs affections à partir de l’oreille. En stimulant des zones précises du pavillon de l’oreille, cette thérapie active la capacité d’autoguérison des parties souffrantes. Que sait-on exactement sur elle ? Réponse dans cet article.

D’où vient l’auriculothérapie ?

Étymologiquement, le mot auriculothérapie vient du mot latin auricula (oreille), et du grec therapeia (soigner). Il s’agit d’une médecine alternative souvent comparée à l’acupuncture, mais elles n’ont que très peu de choses en commun. En effet, l’acupuncture appartient à la médecine traditionnelle chinoise, alors que ce n’est pas le cas pour l’auriculothérapie.

Il faut attendre les années 50, en France, précisément dans la ville de Lyon, pour voir naître cette dernière. En réalité, ce n’est pas une découverte, mais plutôt la redécouverte d’une pratique qui existait déjà. Le docteur Paul Nogier qui est à l’origine de son renouveau a réalisé une carte du pavillon de l’oreille. Elle a permis de déceler près de 200 points qui représentaient chacun une partie du corps reliée au système nerveux.

Comment fonctionne l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie avance la théorie selon laquelle le pavillon auriculaire et le cerveau ne font qu’un. Le canal de liaison entre cette zone et le centre nerveux humain n’est autre que le système nerveux végétatif et le système cérébro-spinal. L’oreille joue donc un rôle prépondérant dans le relais des informations entre le cerveau et le reste du corps.

Cette thérapie va beaucoup plus loin en indiquant que tout le corps humain est représenté dans l’oreille. Paul Nogier a insisté sur le fait que cette partie de l’homme est semblable à un fœtus. Puisque tous les points du corps sont reliés à l’oreille, il suffit de mettre en pratique la thérapie sur le point correspondant à l’organe atteint.

Une stimulation maitrisée est alors suffisante pour atténuer et faire disparaitre la douleur. Aujourd’hui, cette médecine alternative soigne les douleurs en rapport avec un dysfonctionnement du système nerveux, et pour les soins palliatifs.

Les bienfaits de l’auriculothérapie

Cette médecine française a déjà fait ses preuves dans plusieurs domaines de la santé humaine. À partir de la carte du docteur Nogier, il y a eu plusieurs grandes avancées dans la guérison de certaines affections.

Un moyen pour soulager les douleurs chroniques

Plusieurs études et applications ont été menées pour trouver une solution réelle contre les douleurs chroniques, et cette thérapie s’est montrée efficace. Le plus souvent, les personnes opérées d’un cancer du poumon ressentent de sérieuses douleurs neuropathiques. Grâce à l’auriculothérapie, il est maintenant possible de leur venir en aide. Ce traitement permet également de soulager d’autres maux tels que :

  • Les sciatiques ;
  • Les névralgies ;
  • Les migraines ;
  • Les douleurs arthrosiques ;
  • Les douleurs consécutives à une intervention chirurgicale ;
  • Les lombalgies ;
  • Les douleurs consécutives à une radiothérapie.

Ce traitement a également montré son efficacité à atténuer le stress, la dépression, l’insomnie, les allergies, etc.

L’atténuation des nausées

Les nausées sont récurrentes après une chimiothérapie. Ce trouble disparait lui aussi au bout de quelques séances d’auriculothérapie. De plus, ce traitement est facilement applicable, puisque le patient n’a pas besoin d’ôter une partie de ses vêtements. Il aide également dans le cadre du sevrage au tabagisme, et facilite l’autoguérison dans le cas de beaucoup d’autres pathologies.

De plus, les résultats obtenus à partir des séances d’auriculothérapie sont presque toujours semblables à ceux qu’on obtient avec des médicaments conventionnels.

La lutte contre les addictions

Les anciens fumeurs qui sont en rééducation bénéficieront d’une grande aide grâce à ce traitement. Mieux encore, il suffit de quelques séances pour que d’autres abandonnent complètement la cigarette. Rien qu’en intervenant sur les bons organes, il est très facile à un expert du domaine d’ôter toute envie de fumer à son patient.

Cette médecine alternative n’est pas uniquement efficace contre ce type d’addiction. Elle permet de se débarrasser de beaucoup d’autres dépendances comme celles aux médicaments et à l’alcool.

Le déroulement des séances

L’auriculothérapeute peut demander plusieurs séances (entre 2 et 3) avec un mois d’intervalle, en fonction des pathologies. Dans certains cas, il arrive qu’une seule séance suffise. En général, une séance n’excède pas la demi-heure. Toutefois, en fonction des troubles et de leur gravité, le temps peut être rallongé.

Il se peut également que certains patients n’obtiennent pas gain de cause au bout des 3 séances. Dans ce cas, il faut simplement arrêter. Comme la réflexologie et beaucoup d’autres médecines douces, l’auriculothérapie sert uniquement à soigner certaines pathologies. En aucun cas, il ne faut la substituer à des médicaments en cas de maladie.

Une séance d’auriculothérapie débute par un entretien avec le spécialiste. C’est un moyen pour lui d’établir un diagnostic. Pour y arriver, il va se servir des symptômes présentés par le patient, ses antécédents médicaux ainsi que de l’environnement dans lequel il habite.

Ensuite, le praticien analyse l’oreille et détermine la partie sur laquelle la séance doit se dérouler. Pour ce faire, il mesure l’influx nerveux grâce à un boîtier qui ressemble à un voltmètre, mais qui n’en est pas un. Cette mesure joue le même rôle que celle de la tension. Par conséquent, si la partie contrôlée ne donne pas les valeurs escomptées, le professionnel va conclure qu’il y a une anomalie.

Il y a une différence fondamentale entre un point d’acupuncture et un point d’auriculothérapie. Chez cette dernière, le point de référence ne peut être localisé que si le patient n’est pas saint. Il se peut donc qu’aucun déséquilibre ne soit à l’ordre du jour pendant un examen.

Pour soigner leurs patients, les patriciens se servent de différentes méthodes et d’outils tels que :

  • Les aiguilles semi-permanentes ;
  • Les aiguilles extemporanées (elles ressemblent à celles dont se servent les acupuncteurs) ;
  • Les techniques alternatives.

Sous cette appellation se retrouvent plusieurs procédés, notamment la stimulation par les impulsions électriques, les aiguilles cryogéniques, le massage auriculaire, etc. Toutefois, les techniques alternatives s’utilisent rarement dans le cadre de cette thérapie.

L’auriculothérapie pour maigrir

L’une des révolutions avec cette thérapie est qu’elle permet à ceux qui le souhaitent de perdre du poids sans trop grandes difficultés. En effet, elle peut aider le patient à perdre progressivement ses envies excessives et son habitude de grignoter. En dehors de son impact positif sur la santé, cette thérapie est reconnue pour ses vertus amincissantes. Par ailleurs, elle est sans risque pour le patient.

Concrètement, le praticien va stimuler, au niveau de l’oreille, les parties de l’organisme qui contrôlent la faim. Le résultat est que la personne concernée développera un sentiment de satiété. Ses envies de grignoter entre les repas disparaitront au fur et à mesure.

Pourquoi choisir ce traitement ?

Les méthodes d’amaigrissement ont aujourd’hui évolué, et les personnes en surpoids peuvent trouver des solutions à leur problème. Toutefois, de toutes les méthodes existantes pour maigrir, l’auriculothérapie semble être la meilleure pour plusieurs raisons.

En effet, à l’inverse des programmes minceurs et autres traitements, celui-ci ne soumet pas le patient à un régime, à des privations ou à de l’effort physique. Les pratiquants et tous les spécialistes de ce domaine connaissent, avec précision, les zones de l’oreille sur lesquelles il faut appliquer des aiguilles pour obtenir les meilleurs résultats. Plutôt que de se priver, cette thérapie révolutionnaire est la meilleure des alternatives.

Cette forme de médecine n’est pas autorisée sur un certain nombre de patients. Une femme enceinte qui est à son premier trimestre ne peut plus faire ce type de traitement. En effet, à partir de cet instant, les points de l’utérus et des ovaires doivent être laissés au repos. On ne peut pas non plus utiliser l’auriculothérapie dans le cadre d’une intervention chirurgicale. Il en est de même pour une tumeur maligne.

Qui pratique ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu l’auriculothérapie en 1987. Par ailleurs, il est possible de l’étudier à la faculté de médecine et d’obtenir un IDU. L’Université Paris 11 l’enseigne également depuis 1985.

En France, il n’y a que quelques spécialistes qui ont l’autorisation de la pratiquer. Il s’agit des dentistes, des médecins, des sages-femmes et des vétérinaires. Toute autre personne s’expose à des poursuites judiciaires.

Toutefois, dans d’autres pays, les kinésithérapeutes et les infirmières ont droit à un enseignement d’auriculothérapie et d’acupuncture. L’annuaire de la Société française d’auriculothérapie contient les contacts de tous les spécialistes de cette science. Pour des séances de thérapie, il est important de choisir uniquement un spécialiste avec une formation de qualité.

Les avis sur l’auriculothérapie

Il est tout à fait légitime de s’interroger sur l’avis des spécialistes sur la pratique de l’auriculothérapie. Même si l’OMS l’autorise, que pensent les experts de la médecine moderne ? Le simple fait que certains parmi les pratiquants de la médecine conventionnelle aient l’autorisation de pratiquer cette thérapie montre à quel point elle fonctionne.

De nombreux spécialistes la recommandent dans le cadre d’un traitement médical et surtout après les interventions chirurgicales. Ce traitement thérapeutique complémentaire est également recommandé aux femmes, après un accouchement. Il leur permet de prévenir d’éventuels maux comme l’endométriose.

De plus, l’autorisation de l’OMS vient du fait que des études scientifiques ont permis de démontrer l’efficacité de cette thérapie.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *