Faire du yoga le matin !

Faire du yoga le matin !

Le yoga est une activité physique qui procure d’énormes bienfaits à la santé. Bien que cette pratique puisse se faire à n’importe quel moment de la journée, selon beaucoup de professionnels, le matin serait le moment propice pour avoir les meilleurs résultats. En effet, faire du yoga le matin permet de préparer le corps pour la nouvelle journée.

Les avantages du yoga matinal

Le yoga est très bénéfique au réveil. C’est le moment de faire des exercices d’inspiration et d’expiration avant le lever du soleil. Le yoga matinal est un moyen efficace de mettre en marche votre corps, de le préparer afin d’accéder à la paix du cœur. Aussi, la pratique du yoga le matin vous donne de l’énergie et vous met dans les meilleures conditions pour affronter la journée. Ainsi, vous serez physiquement prêt pour passer une agréable journée.

Par ailleurs, faire du yoga le matin est une façon de préparer votre esprit pour la journée. Cette pratique vous procure une bonne humeur, et vous donne une bonne santé morale pour le reste de la journée. D’autre part, il s’agit d’une manière de réveiller votre corps en douceur. Les postures de yoga vous procurent la force dont vous avez besoin après une nuit de sommeil. C’est la pratique par excellence pour avoir une vie épanouie.

Pour avoir les meilleurs résultats, il est conseillé de pratiquer le yoga à votre réveil plutôt que de le faire le soir. En effet, à ce moment, votre esprit est apaisé. Aussi, votre organisme étant resté au repos durant toute la nuit, vous pourrez donc vous concentrer sur la pratique comme il faut. De même, le calme du matin est un facteur important pour pratiquer le yoga dans la tranquillité. Pour en savoir davantage, découvrez le dossier complet sur les bienfaits d’une routine matinale.

Quand pratiquer le yoga le matin ?

Le moment idéal pour faire du yoga le matin est avant votre douche ou avant votre petit déjeuner, c’est-à-dire de rester à jeun pour le faire. Lorsque vous effectuez une séance avec un ventre plein, vous éprouverez d’énormes difficultés pour adopter les postures nécessaires ou réaliser les mouvements du corps. Ainsi, votre séance risque de se transformer en un cauchemar.

Par ailleurs, vous devez pratiquer votre yoga le matin mais surtout à un moment où vous ne serez pas perturbé par vos proches, vos enfants ou encore votre partenaire. Pendant votre séance, vous pouvez faire une méditation en mettant un calepin à côté pour énumérer, par exemple, vos tâches de la journée.

Il faut faire remarquer qu’il est possible de faire le yoga aussi bien sur un tapis que dans son lit au réveil. Aussi, pour pratiquer le yoga, vous pouvez suivre une vidéo ou encore prendre des cours particuliers.

Combien de temps faire du yoga le matin ?

Le temps nécessaire pour pratiquer le yoga le matin n’est pas lié au nombre d’exercices que vous pouvez effectuer au cours d’une séance. Le plus important est la manière dont vous réussissez à exécuter lesdits exercicesAussi, l’intention dans laquelle vous faites la séance est à prendre en considération. Ainsi faire une séance de 15 minutes peut-être plus bénéfique que de la faire pendant 1 h.

De plus, vous pouvez organiser la durée de votre routine matinale en fonction de votre disponibilité ou de votre emploi du temps de la journée. C’est du moins ce qui ressort des propos de la professeure de yoga, Hélène Duval. En effet, celle-ci déclare « Mon astuce, c’est de m’adapter à mon emploi du temps : parfois, quand je suis pressée, je pratique 5 salutations au soleil au saut du lit pour réveiller mon corps ».

Les différentes postures de yoga pour le matin

Il existe différentes postures pour pratiquer votre séance de yoga le matin. Celles-ci sont adoptées selon les différentes étapes de la séance.

1ère étape : la respiration

Posture : vous commencez votre séance par une salutation au soleil en restant assis. Vous devez avoir les jambes croisées et vos mains posées sur chaque genou. Aussi, vos yeux doivent rester fermés. Il faut que vous respiriez lentement pendant environ 1 minute.

2ème étape : les étirements avec sangle de yoga

Posture 1 : les pieds sont étendus de manière à ce qu’ils forment une perpendicularité avec le sol. Prenez la sangle des deux mains et placez-la sous la plante du pied droit. Vous devez, ensuite, lever la jambe droite vers le haut, en maintenant cette position le temps d’effectuer 5 respirations.

Posture 2 : en gardant la sangle sous la plante du pied droit, vous devez écarter votre jambe vers la droite. Pour cela, votre pied gauche doit rester fléchi, votre cuisse ancrée et vos épaules doivent se retrouver au sol. Gardez cette position pendant 5 respirations.

3ème étape : Éveil de la colonne

Posture 1 : adoptez la position du chat « dos plat », à quatre pattes, tout en ayant les orteils en pointe. Vos mains doivent être écartées sous les épaules et vos genoux positionnés sous vos hanches.

Posture 2 : à ce niveau, vous devez vous mettre dans la position de la vache. Vous devez effectuer une profonde inspiration en soulevant votre coccyx. Ensuite, il faut étirer vos épaules vers l’arrière tout en gardant le dos courbé et le regard fixé vers l’avant.

4ème étape : le redressement

Posture 1 : adoptez la position du chien « tête en bas » et reculez vos genoux d’environ 5 cm en gardant les orteils en pointe. Vous devez, ensuite, lever vos jambes et étirer le dos de manière à allonger la colonne, tout en maintenant les genoux pliés. Enfin, laissez votre tête pendre, et gardez cette position pendant 5 respirations.

Posture 2 : réalisez une inspiration en faisant avancer le pied droit dans la position de la fente. Vous devez maintenant fixer votre regard vers l’avant et vous étirer à partir du talon à l’arrière.

5ème étape : le développement des bras et des jambes

Posture 1 : vous devez vous mettre dans la position de la montagne avec vos mains jointes et positionnées à hauteur du cœur.

Posture 2 : il s’agit, ici, de commencer par adopter la position de la chaise. Ensuite, maintenez vos genoux au-dessus des chevilles, puis laissez tomber délicatement vos fessiers. Enfin, étirez les bras vers le haut après avoir inspiré doucement.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *