7 règles d’alimentation pour bien gérer votre entraînement de musculation

7 règles d’alimentation pour bien gérer votre entraînement de musculation

Ce que vous mangez, et le moment que vous choisissez pour manger a un impact important sur votre niveau d’énergie et sur la façon dont vous récupérez après une séance d’entraînement. Votre corps est une machine. Et, comme toutes les machines, il a besoin du bon carburant pour bien fonctionner – surtout si vous êtes actif. Mais quels aliments devez-vous manger pour profiter de votre entraînement ? Et quand ?

Règle n° 1 : Soyez attentif

Vous serez peut-être surpris de voir combien d’adultes actifs négligent l’importance des bases de la nutrition – et manquent ensuite de nutriments clés. Un apport insuffisant en vitamines, minéraux et autres nutriments peut compromettre votre santé et vos performances. Pourtant, pour faire le plein d’énergie, il suffit de suivre les règles bien établies d’une alimentation saine : Mangez beaucoup de fruits et de légumes, consommez des protéines maigres, des graisses saines, des glucides à grains entiers et buvez beaucoup de liquides, en particulier de l’eau.

Règle n° 2 : Faites le plein d’énergie

Donnez à votre corps l’énergie dont il a besoin pour faire le travail que vous voulez – même si vous essayez de perdre du poids. Lésiner sur la nutrition peut réduire la masse musculaire, diminuer la densité osseuse et provoquer de la fatigue. Cela vous expose à des risques de blessures et de maladies, augmente le temps de récupération, provoque des problèmes hormonaux et, pour les femmes, des problèmes de menstruation. Assurez-vous que votre régime alimentaire fournit suffisamment de calories à forte densité nutritionnelle pour que vous puissiez faire de l’exercice et rester en bonne santé sans vous blesser.

Règle n° 3 : Aimez les glucides

Les glucides sont mal vus par certaines personnes. Mais les recherches menées au cours des 50 dernières années ont montré que les glucides aident votre corps lors d’exercices longs et intenses. En fait, plus vous êtes actif, plus vous avez besoin de glucides. Mais qu’en est-il de la tendance des athlètes à suivre des régimes alimentaires riches en graisses et pauvres en glucides ? Il est prouvé que ces régimes n’améliorent pas les performances sportives et qu’ils les entravent en fait à des intensités plus élevées. Pendant une séance d’entraînement, les glucides alimentent le cerveau et les muscles.

Des glucides pour un entraînement moyen – Si vous êtes en bonne forme physique et que vous souhaitez faire un entraînement quotidien de faible intensité, mangez environ 3 à 5 grammes de glucides pour chaque kilogramme de poids corporel. Pour quelqu’un qui pèse 70 kg, cela représente entre 200 et 340 grammes par jour.

Des glucides pour des entraînements plus longs – Si vous faites de l’exercice plus d’une heure par jour, vous pouvez avoir besoin de 6 à 10 grammes de glucides par kilogramme de poids corporel. Pour une personne de 70 kgs, cela représente entre 408 et 680 grammes par jour.

Choisissez des glucides sains comme le riz brun, le quinoa, le pain et les pâtes à grains entiers, les patates douces, les fruits et les légumes.

Règle n° 4 : reconstruire les muscles grâce aux protéines

Les protéines sont importantes car elles fournissent les acides aminés dont votre corps a besoin pour construire et réparer les muscles. La plupart des recherches suggèrent que les personnes très actives devraient manger 1,2 à 2 grammes de protéines par kilogramme de poids corporel. Cela signifie qu’une personne de 70kgs devrait en manger 82 à 136 grammes par jour. Les personnes qui ne sont pas actives devraient manger moins de protéines. Visez 0,8 gramme par kilogramme de poids corporel chaque jour. Les bonnes sources de protéines sont la volaille (25 grammes) et le poisson (20 grammes). Ceux qui préfèrent éviter la viande peuvent essayer le soja (20 grammes par tasse) et les légumineuses comme les haricots, les cacahuètes et les pois chiches (environ 15 grammes par tasse). Les œufs, le yaourt grec, le fromage et le tofu sont également de bonnes sources.

Vous pouvez aussi adopter les protéines en poudre. Acheter des protéines pour la musculation, spécialement étudiées pour la nutrition des sportifs vous aidera à prendre de la masse musculaire. Ces protéines apportent des éléments nutritionnels fournissant à vos muscles une dose significative de protéines et d’acides aminés dont votre corps a besoin dans le cadre de la pratique de la musculation intensive. Beaucoup d’athlètes de haut niveau ont recours à ces produits qui sont sans dangers, pour peu que vous fassiez appels à des boutiques spécialisées.

Règle n° 5 : N’ignorez pas les matières grasses

La graisse est un sujet qui prête à confusion pour beaucoup de gens. Mais elle est essentielle à une alimentation saine. La graisse fournit de l’énergie et aide votre corps à absorber les vitamines. Certaines vitamines (comme les vitamines A, D, E et K) ont en fait besoin de matières grasses pour profiter pleinement à votre corps. Veillez à choisir des graisses insaturées. Les bonnes sources sont les huiles d’avocat ou huiles d’olive, les graines de lin et les noix.

Règle n° 6 : Évitez de manger juste avant l’entrainement

Si vous vous entraînez moins d’une heure à la fois, manger tout au long de la journée devrait vous donner suffisamment d’énergie. Toutefois, pour éviter les problèmes d’IG, vous pouvez éviter de manger juste avant de faire de l’exercice. En règle générale, mangez une à trois heures avant votre séance d’entraînement, même si vous allez faire une activité soutenue et de haute intensité, comme un semi-marathon.

Règle n° 7 : Ne négligez pas l’après-entrainement

Votre corps utilise ses sources d’énergie stockées pendant une séance d’entraînement. Après l’exercice, vous devez rétablir ces nutriments le plus rapidement possible. Les recherches suggèrent que la consommation d’aliments riches en protéines après votre séance d’entraînement (dans les 15 minutes), fournit des acides aminés essentiels qui construisent et réparent les muscles. Cela peut également augmenter l’énergie que votre corps met en réserve pour la puiser à l’avenir. Vous voudrez également reconstituer vos réserves de glucides et de liquides après votre entraînement. Une stratégie consiste à boire un smoothie après l’entraînement.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *