Pourquoi est-il nécessaire de choisir une bonne assurance complémentaire santé quand on fait du sport ?

Pourquoi est-il nécessaire de choisir une bonne assurance complémentaire santé quand on fait du sport ?

Les activités sportives ont l’avantage de participer à l’entretien de l’organisme. En plus de le tonifier, elles permettent de réduire des cas d’accident cardio-vasculaire. Toutefois, il faut reconnaitre que les sportifs sont très exposés aux blessures et aux cas d’accidents. Il est donc important de souscrire à une assurance, qu’on soit sportif de haut niveau ou non. Si vous pratiquez des activités sportives et que vous hésitez encore à choisir une bonne assurance complémentaire santé, voici d’excellentes raisons de le faire. 

Rôles et avantages des assurances complémentaires santé

Les assurances complémentaires santé permettent de bénéficier d’une prise en charge lorsqu’on se blesse. Cela est aussi valable quand on a des accidents au cours des activités sportives. Leur mode de fonctionnement est comme celui des mutuelles. Il faut donc s’inscrire et payer des cotisations périodiques afin de bénéficier des avantages au moment opportun. Le choix de l’assurance se fait en fonction du type d’activité qu’on pratique. En effet, le degré de risque varie suivant ce critère. À titre d’exemple, celui qui pratique du handball est plus sujet au cas :

  • D’entorse ;
  • De déboîtement de la rotule ;
  • De syndrome du coude du golfeur ;
  • De déboîtement des épaules, etc.

Pour les sportifs des autres disciplines sportifs, les risques diffèrent. C’est donc pour cela que chaque assureur présente des avantages spécifiques. D’abord, en souscrivant aux offres d’un assureur, vous bénéficiez de prises en charge pour vos visites chez le podologue. Elles peuvent aussi être utilisées pour acquérir des semelles orthopédiques. Ces offres sont profitables à ceux qui pratiquent les sports qui font intervenir plus les pieds. C’est le cas de la course, des marches rapides, etc. Ensuite, l’assurance complémentaire santé vous donne droit à une prise en charge pour les ordonnances

En fonction des cas, il est possible d’avoir droit à des remboursements des frais d’hospitalisation. Enfin, les sportifs de haut niveau ont la possibilité de suivre des soins spécifiques tels que : la kinésithérapie, l’ostéopathie, etc.  Aussi, lorsqu’on choisit une assurance santé qui est partenaire au club de sport dont on est membre, on bénéficie de plus de privilèges. Vous pouvez avoir des remboursements d’une partie et de l’intégralité de vos frais de cotisation.

  Soigner la claustrophobie par l’hypnose : comment ça marche ?                       

Toutefois, avant de souscrire une assurance, il est important de faire un travail préparatoire. Cela va consister à vérifier si les garanties qu’offre l’assurance sont compatibles avec vos besoins. En ce qui concerne les frais à payer, vous devez faire un budget prévisionnel. Puis, vous vous assurez que l’offre répond à vos attentes de vous engager. Il est possible de demander un devis pour une complémentaire santé gratuitement. N’hésitez donc pas à le faire auprès de plusieurs structures avant de vous décider. 

Qui peut y souscrire ? 

Toutes les catégories de sportifs peuvent souscrire à une assurance complémentaire santé. La première catégorie est celle des amateurs qui pratiquent souvent le sport pour le plaisir. À ce titre, ils ne participent à aucune compétition. Mais même si tel est le cas, l’assurance est nécessaire, surtout quand les activités sportives sont pratiquées à une fréquence régulière. La deuxième catégorie concerne ceux qui pratiquent des 

sports extrêmes. C’est le cas du ski, du surf, de l’alpiniste, des sports motorisés, des activités aériennes, etc. Si vous pratiquez l’un de ces sports, vous devez souscrire à une assurance complémentaire santé. La troisième catégorie de personne qui peut souscrire aux assurances complémentaires santé est celle des 

sportifs de haut niveau. Il s’agit notamment des membres des clubs ou fédérations de sport et autres compétiteurs. Ces types de personnes ont un rythme de travail intensif. À ces différentes personnes s’ajoutent les professionnelles de sport (enseignants, coach, préparateurs, etc.)

Article relatif

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *