Comment muscler ses pectoraux après 40 ans ?

Comment muscler ses pectoraux après 40 ans ?

Le sport aide à se maintenir en bonne santé et à garder ses attributs physiologiques à un niveau optimal. Chaque homme doit à cet effet définir une configuration précise pour ses séances de sport ; cela en fonction de l’objectif poursuivi. En plus de cela, faudrait-il aussi adapter ses exercices à son âge, car le corps humain ne possède pas la même résistance de l’adolescence à l’âge adulte. Ainsi, un homme de plus de 40 ans ne se mettra pas aux mêmes exercices qu’un jeune de 20 ou 22 ans. Découvrez dans cet article quelques idées pour muscler vos pectoraux après 40 ans.

Faire des exercices

Quel que soit l’âge, le sport demeure une bonne alternative pour se muscler ou pour se maintenir en bonne santé ; il suffit d’adapter les exercices au corps de celui qui les pratique. Après 40 ans, la meilleure option pour un homme reste le cardio. En plus d’aider à muscler ses pectoraux, le cardio-training s’avère très bénéfique pour le corps entier.

Pour commencer, le cardio-training maintient à bas degré la masse grasse du corps. Il est plus utile après 40 ans, car le métabolisme n’est plus aussi vivace qu’il l’était. Il faut donc privilégier ce type d’exercice au quotidien. Ensuite, il convient de faire de petites séquences de préparation pour prédisposer le corps à l’exercice physique. Cela a pour effet de réveiller le flux sanguin et de le préparer pour la circonstance puisque le corps ne peut plus être aussi prompt qu’à 20 ans.

Pour les séances de cardio-training, il faut opter pour des séances de 15 à 30 minutes 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez également combiner avec des exercices traditionnels de musculation tout en veillant à la préparation et à de courtes pauses entre les exercices.

Contrôler sa nutrition

La nutrition fait partie intégrante de tout programme physiologique visant à atteindre un but précis. Après 40 ans, le métabolisme devient plus lent et la graisse s’accumule beaucoup plus facilement. Si elle va très tôt se stocker au niveau des abdos et des poignées d’amour chez les hommes, elle se stocke plus vite au niveau des fesses et des hanches chez les femmes.

Il faut donc diminuer le taux de glucide dans l’alimentation en faveur d’un léger surplus de calories. Il existe en réalité deux types de gras : le bon gras et le mauvais gras. Prenez moins de bon gras tout en veillant à maintenir un certain équilibre. Vous pouvez faire des prises de sang de temps à autre pour contrôler votre taux de cholestérol et savoir y adapter votre alimentation.

Prendre des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ont pour rôle premier d’apporter à votre organisme certains nutriments qui lui sont indispensables, mais qui sont absents de votre alimentation. Et la bonne nouvelle est que l’usage de tels produits ne sera pas de trop dans votre quête de pectoraux.

En effet, existe-t-il des compléments alimentaires qui vous aident à atteindre plus rapidement cet objectif. Une fois donc la quarantaine atteinte, établissez un programme bien précis avec des compléments pour se muscler. Ce rôle incombe parfaitement aux compléments que voici :

  • La créatine (efficace pour prendre de muscles et pour enregistrer de belles performances sportives)
  • L’isolate Whey protein (protéine filtrée dépourvue de caséine, de lactose et de graisse pour accélérer le processus de prise de muscles)
  • BCAA, ou acides aminés ramifiés (efficace pour la synthèse de protide dans les muscles et lutte contre le catabolisme musculaire).

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *