Tout savoir sur le roulement skateboard : entretien et lubrification

Pour avancer, un skateboard, un roller ou une trottinette a besoin de roulements. En effet, ces équipements jouent un rôle important pour améliorer les vitesses afin de rouler vite et sans trop d’effort. Cette pièce mécanique est essentielle sur une planche de skate. Chaque roue de skateboard est donc équipée de deux roulements. Cet article va vous renseigner davantage sur le sujet.

Les roulements : c’est quoi exactement ?

Les roulements sont des pièces cylindriques à l’intérieur de la roue qui font tourner l’essieu. Ces dispositifs impactent grandement sur la manière dont les roues roulent et cela quelle que soit leur taille. Comme les roulements de skateboard sont spécifiques, chaque roulement de skate s’adapte à chaque roue de skate. Il faudra donc deux roulements par roue, ce qui fait un total de huit par skateboard. Et ce sont les entretoises qui remplissent l’espace entre les roulements. Pour bien choisir votre roulement skate, quelques critères de choix sont à considérer.

Quelles sont les différentes parties d’un roulement skateboard ?

Les roulements sont constitués d’une large bague extérieure et d’une bague intérieure plus petite. Vous trouverez entre ces bagues des petites billes d’acier ce qui permet aux roues de tourner. Chaque côté des anneaux est protégé par des boucliers qui empêchent les roulements de se salir ou de s’abîmer. Afin de garder les billes en position, elles sont enfermées à l’intérieur d’une cage à billes. En résumé, un roulement est composé de :

  • Bague extérieure
  • Bague intérieure
  • Cage à billes
  • Bouclier
  • Billes

Sachez qu’il est également possible de skater avec des roulements à billes sans boucliers, qui sont généralement ouverts ou semi-ouverts. Si vous skatez avec ce type de roulement, vous gagnerez en rapidité, mais ils seront sensibles à la saleté.

Comment prendre soin de ses roulements ?

Il est bon de noter qu’il est fortement déconseillé de mettre en contact les roulements avec l’eau, car il fera rouiller vos roulements. Vous devriez donc éviter de skater sous la pluie. Cela est aussi bénéfique pour votre planche, sans parler du risque accru de blessures de skate sur une zone humide et rampe.

 La poussière ainsi que l’huile peuvent également être une menace pour vos roulements. Effectivement, vous ne pouvez pas mettre de l’huile sur vos roulements sans les avoir nettoyés au préalable.

Comment nettoyer et lubrifier ses roulements sur les skateboards ?

Le nettoyage est un point crucial à ne pas négliger pour l’entretien de vos roulements afin de prolonger leur durée de vie. Un bon entretien peut rendre les vieux roulements rapides et smooth à nouveau. Voici les étapes à suivre pour un nettoyage optimal :

  En finir avec l’alopécie de façon durable et efficace

Étape 1 : s’équiper

Pour retirer les roulements de la roue, vous aurez besoin de bons outils. Il vous faut également du produit nettoyant pour dissoudre la graisse, un récipient étanche, une aiguille ou un cutter, une petite brosse ainsi qu’une graisse de rechange.

La brosse vous sera utile pour nettoyer tout l’extérieur des roulements afin qu’ils soient le plus propres possible. Comme il existe deux types de roulements : les modèles ouverts sont faciles à entretenir contrairement aux modèles fermés, cependant, vous n’avez qu’à retirer seulement le cerclage pour les fermés.

Étape 2 : retirer le cerclage

Si vos roulements sont scellés, faites usage d’une aiguille pour retirer le joint. Sur certains roulements fermés,  le cerclage est retenu par un petit clip en C. Celui-ci doit être retiré avec une aiguille avant que le cerclage puisse être retiré. N’oubliez pas de nettoyer également les joints et les clips si vous les avez.

Étape 3 : passer au nettoyage

Après avoir retiré le cerclage, vous devez mettre les roulements dans un récipient fermé contenant le liquide de nettoyage. Ensuite, secouez le récipient pendant quelques minutes afin de dissoudre toute saleté accumulée.

Étape 4 : enlever le reste du produit nettoyant

Une fois terminé, il faut retirer les roulements du récipient et enlever le liquide restant en faisant tourner les roulements. Vous pouvez aussi utiliser un compresseur d’air pour l’évacuer. Puis, placez les roulements nettoyés sur un tissu propre ou sur un essuie-tout.

Étape 5 : faire une vérification

Pour savoir si votre nettoyage a été efficace, vous devez faire un test. Pour cela, vous devez tenir le roulement sur la bague intérieure et faire tourner légèrement le roulement. Si le roulement ne tourne pas librement ou s’il émet un petit son, cela signifie que votre roulement n’est pas suffisamment nettoyé. Si c’est le cas, répétez le processus avec un peu de produits de nettoyage. Pour les roulements très sales, il peut être nécessaire de répéter l’opération 2 à 3 fois.

Étape 6 : faire une vérification

Une fois terminés, vos roulements sont maintenant prêts pour être lubrifiés. Pour ce faire, deux choix sont possibles : vous pouvez utiliser de l’huile ou de la graisse. Versez 1 à 2 gouttes d’huile en maximum ou 3 mm de graisse : répartissez ensuite la graisse uniformément dans le roulement. Enfin, remplacez les joints et les cerclages et remettez les roulements dans les roues de votre skate.

Pour que l’huile ou la graisse soit parfaitement répartie dans les roulements, vous devez rouler quelques kilomètres après le nettoyage et la lubrification des roulements.

Article relatif

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *