Comment choisir un oreiller orthopédique pour un sommeil paisible ?

Comment choisir un oreiller orthopédique pour un sommeil paisible ?

Chaque élément du lit joue un rôle important. Un mauvais sommeil peut être causé par une position inconfortable de la tête et du cou. Par conséquent, il est important de choisir un oreiller orthopédique réellement adapté à ses besoins.

Les spécialistes du sommeil affirment que tous les oreillers orthopédiques ne conviennent pas pour dormir. Il convient de rappeler que la tâche principale de l’oreiller est de lever la tête pour que les muscles du cou et des épaules se détendent et que l’apport sanguin nécessaire au cerveau assure le repos de l’organe central du système nerveux.

Dormir sur un oreiller anatomique de haute qualité peut être très bénéfique pour le corps. Dans cet article, nous vous expliquerons les types d’oreillers orthopédiques et comment faire le bon choix.

Quand devriez-vous acheter un oreiller orthopédique ?

Les médecins disent qu’un oreiller orthopédique n’est nécessaire que si une personne souffre déjà de pathologies liées à la colonne vertébrale, aux acouphènes, aux maux de tête et aux vertiges. Idéalement, consultez un médecin avant d’acheter, il vous donnera des recommandations et vous indiquera s’il vaut la peine d’acheter un tel oreiller dans votre situation. Voyons pourquoi l’oreiller orthopédique peut cacher de nombreux bienfaits pour notre santé et notre bien-être. L’oreiller orthopédique empêche la survenue d’un ostéochondrose cervicale dans la colonne lombaire.

  • Un tel oreiller est également pertinent pour ceux qui ont déjà un diagnostic d’ostéochondrose. Dans ce cas, le produit assure la bonne position du dos et du cou.
  • L’oreiller orthopédique corrige la posture.
  • Le produit a un effet bénéfique sur les organes du système lymphatique et circulatoire. Les douleurs au cou et au dos, en cas de diagnostic d’ostéochondrose, disparaissent progressivement.

Plus d’informations sur le site spécialisé Docti Posture.

En quoi un oreiller orthopédique diffère-t-il d’un oreiller ordinaire ?

Avec une large gamme de coussins orthopédiques, disponibles sur le marché, il est difficile de déterminer immédiatement lequel d’entre eux est orthopédique, car très souvent les fabricants déguisent simplement les oreillers ordinaires sous une forme spéciale d’orthopédie. Pourtant, deux critères anatomiques les distinguent :

  • La forme.
  • Son remplissage.

Les oreillers classiques sont remplis de plumes, de duvet et de rembourrage en polyester. Autrement dit, des matériaux qui n’ont pas de support. Comme le montre la pratique, la forme de ces oreillers est un carré ou un rectangle.

À l’intérieur de l’oreiller orthopédique se trouve un matériau unique avec un effet orthopédique. En conséquence, le coût d’un tel produit est plus élevé. Il peut être composé de : latex, mousse orthopédique ou mousse à mémoire de forme.

La forme de l’oreiller peut être classique ou légèrement relevée en demi-rouleau.

Comment choisir le bon oreiller orthopédique ?

Le choix d’un coussin orthopédique doit être pris au sérieux. Puisque nous parlons de notre santé et de notre bien-être, il est vraiment important de comprendre ce qui se passera sous notre tête. En parlant d’oreillers orthopédiques, il faut ici prendre en compte les caractéristiques physiques qu’une personne possède, ainsi que la façon dont elle dort. Faites attention à la forme, à la taille et à la rigidité de l’oreiller. Regardons de plus près.

La forme

Les oreillers orthopédiques peuvent avoir n’importe quelle forme :

  • Carré.
  • Rectangulaire.
  • Rond.
  • Ovale, etc.

L’essentiel est que le produit répète la courbure anatomique du corps (nous parlons des omoplates et du cou). Il existe également des produits avec des semi-rouleaux. Cette forme inhabituelle mais correcte fournit un soutien pour le cou. Cependant, un tel oreiller prendra un certain temps pour s’y habituer.

Longueur

En règle générale, un oreiller orthopédique a les mêmes dimensions qu’un oreiller ordinaire, 30 à 50 cm de largeur et 40 à 80 cm de longueur. Les plus populaires sont les modèles d’une taille de 50 * 70 cm. Il existe également des produits plus petits avec une forme rectangulaire classique qui sont parfaits pour les enfants à partir de 2 ans.

Largeur

Nous avons écrit plus haut qu’un oreiller orthopédique peut avoir une largeur de 30 à 50 cm Il est important de choisir un produit qui n’aura pas une largeur plus grande pour un confort optimal.

L’épaisseur

En ce qui concerne l’épaisseur des oreillers orthopédiques, cela fait référence à la hauteur du rouleau. Dans la plupart des cas – de 6 à 16 cm. La hauteur du produit dépend de la position que la personne préfère pendant le sommeil, du type de physique, de la dureté du matelas, etc.

Voici quelques conseils pour vous aider à trouver le bon oreiller :

  • Si vous dormez sur le côté, un produit avec une hauteur de rouleau de 14 cm et plus vous conviendra.
  • Ceux qui préfèrent dormir sur le dos peuvent choisir un oreiller d’une hauteur d’au moins 10 cm, mais pas plus de 14 cm.
  • Il est préférable pour les personnes aux épaules larges d’acheter des oreillers plus hauts et celles aux épaules étroites – un produit bas.
  • Si votre lit a un matelas moelleux, l’oreiller anatomique ne doit pas être haut. N’oubliez pas une petite règle : plus le matelas est doux, plus l’oreiller est bas.

La rigidité

Le choix de la dureté de l’oreiller dépend de la façon dont vous aimez dormir. Si vous préférez dormir sur le côté, choisissez un oreiller ferme. Pour ceux qui dorment sur le dos, un produit moyennement ferme est idéal. Si vous dormez sur le ventre, achetez un oreiller moelleux. Vous vous tournez et changer de position fréquemment pendant votre sommeil ? Choisissez un modèle à dureté moyenne.

Le rembourrage

La matière des oreillers orthopédiques peut être synthétique ou naturelle. Le choix ne dépend que de la préférence personnelle. Les matériaux artificiels sont faciles à entretenir et ne provoquent pas d’allergies. Toute matière naturelle se caractérise par sa résilience et son élasticité et fournit également un échange optimal de chaleur et d’humidité.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *