sport sante confrences

LES BIENFAITS DE LA NATATION

- HELIA HAKIMI INTERVIEWANT LE DOCTEUR CASCUA - COTE SANTE - mai 2009

C’est l’été ! Période idéale pour jouer à la sirène, se relaxer et se remuscler, les pieds dans l’eau.

OsteopatheA la piscine ou la plage… sachez profiter des multiples vertus de la natation. Côté Santé fait le point sur la question avec le Dr Stéphane Cascua, médecin du sport.

Les experts sont unanimes : la natation présente peu de contre-indications. Et lorsque l’on exerce cette activité sportive correctement -en alternant les différents types de nage- on ne provoque aucune douleur.
Si la natation peut être pratiquée toute l’année, l’été reste la saison idéale pour intensifier la pratique de ce sport. Ou, pour s’y remettre en douceur pendant les vacances, par exemple.
Premier avantage : la natation peut être effectuée à tout âge. Véritable allié des femmes, elle sculpte le corps, affermit et allonge tous les muscles, modelant ainsi un véritable petit corps de sirène. Comme le souligne le Dr Cascua, « c’est une bonne activité d’endurance. Elle est réputée pour galber le corps. En piscine ou en mer, la position horizontale, la fraîcheur et la pression de l’eau qui, associés, ont un fort pouvoir drainant. Mais elle ne fait pas perdre plus de poids qu’un autre sport».

Exit les jambes lourdes !

En effet, pendant un effort physique, quel qu’il soit, la dépense calorique est plus importante qu’au repos. Et le métabolisme est amélioré
La natation seule ne suffit donc pas à faire maigrir. Mais elle est facilite le contrôle du poids. De même, le risque d’apparition du diabète de type 2 -souvent dû à un excès pondéral ou un manque d’exercice physique- peut être réduit grâce à une pratique régulière de la natation.
Par ailleurs, la natation est l’un des meilleurs sports pour améliorer le retour veineux. Exit les oedèmes et les jambes lourdes ! « Grâce à l’alternance des contractions et des décontractions musculaires, elle favorise le pompage du sang situé dans les jambes. Elle est idéale pour celles qui souffrent de jambes lourdes et de problèmes veineux. L’eau permet ainsi de stimuler la circulation : il effectue des micro-massages sur les rondeurs et les points sensibles.

Réduisez les risques cardio-vasculaires

Excellente pour le système cardio-vasculaire, la natation baisse la fréquence cardiaque au repos ainsi que la tension artérielle. Résultat : la puissance et l'efficacité du coeur augmentent grâce à la pratique régulière de ce sport.
La natation permet, ainsi, de réduire certains facteurs de risques liés aux maladies cardio-vasculaires. « Cette activité d’endurance d’intensité moyenne prolongée améliore la circulation du sang dans le cœur. Et sollicite simultanément les membres supérieurs et inférieurs du corps », précise, le Dr Cascua.
La natation fait travailler nos muscles. Elle améliore ainsi leur tonus, ménage nos os et notre dos. « C'est aussi un sport très adapté pour maintenir l'amplitude des articulations et réduire le risque d'arthrose. L'absence de choc évite les contraintes sur le squelette. Ce qui rend la natation praticable par le plus grand nombre », note le Dr Cascua.

Associez la natation à d’autres sports

Toutefois, contrairement aux idées reçues, la natation ne suffit pas pour rester en pleine forme et garder sa vitalité. Elle doit être associée à la pratique d’autres activités physiques complémentaires telles la marche à pied ou la course. « La natation ne permet pas un travail optimal des muscles. Car dans l’eau, on n’est pas soumis au poids du corps. En outre, la natation est sans effet sur la densité osseuse. Les nageurs de haut niveau ont, d’ailleurs, une densité osseuse plus faible que la normale. Car ils sont confrontés à l’apesanteur. Autre lieu commun à combattre : la natation ne suffit pas pour soulager des douleurs dorsales. Très vite, lorsque les douleurs diminuent, il faut pratiquer d’autres sports favorisant le renforcement musculaire (course à pied, par exemple) », indique le Dr Cascua.
Véritable anti-stress naturel, la natation est souvent un pur moment de plaisir. Elle permet de se changer les idées, de se relaxer, d’oublier les tracas quotidiens. Bref, de « faire le vide » dans son esprit ! Autres avantages pour le moral : la natation améliore l'estime de soi et la gestion du stress. Comme tous les sports, la natation provoque la sécrétion d’endorphines et procure ainsi du plaisir. « Le milieu aquatique nous rappelle celui intra-utérin : c’est un vrai retour aux sources. Dans l’eau, nous nous dépensons aussi plus facilement que sur terre. Cette dépense physique favorise, bien sûr, un sommeil de qualité. Ce qui améliore, évidemment, notre équilibre psychologique », conclut le Dr Cascua.

Hélia Hakimi

Variez les nages !

Apprendre plusieurs nages comporte beaucoup d’avantages : cela permet de mieux maîtriser sa respiration et de travailler tous nos muscles. Lorsque l’on est débutant, la brasse est la première nage que l’on apprend. Peu compliquée, elle permet de se sentir très vite comme un poisson dans l’eau. Mais beaucoup de nageurs ne mettent pas la tête sous l’eau. « Or, la brasse non-coulée peut occasionner des douleurs cervicales et dorsales. Car la tête est maintenue hors: le cou ne cesse d’alterner entre flexion et extension. La pratique de la brasse coulée est bien plus bénéfique pour la colonne vertébrale : elle évite ces tensions et permet un travail des bras plus intense », affirme le Dr Cascua. Par ailleurs, la brasse coulée est particulièrement conseillée aux personnes asthmatiques, car l’ensemble de l’appareil cardio-respiratoire est sollicité. Elle raffermit la face interne des cuisses et les muscles supérieurs des bras. Elle permet de renforcer le dos et peut participer au traitement des lombalgies.

Quant au crawl, c’est la nage des sportifs par excellence : pour être correctement pratiquée, elle nécessite un entraînement et une endurance minimum. Attention, le crawl peut favoriser l’apparition de tendinite aux épaules. Il favorise le souffle et le travail cardio-vasculaire.

Le dos crawlé complète bien les nages sur le ventre, notamment pour lutter contre le mal au dos. Il permet d’équilibrer le renforcement musculaire en insistant sur les abdominaux.

Enfin, la brasse papillon est réservée aux plus sportifs, bien entraînés. C’est aussi un très bon exercice d’aquagym et de coordination.