ALCOOL AU VOLANT : NE PRENEZ PAS DE RISQUE !

Docteur Stéphane Cascua

Que se passe-t-il dans votre cerveau quand votre taux d’alcoolémie atteint les limites fixées par la loi ? Comment ne pas en arriver là ?

Conduire avec un taux supérieur à 0,5 gramme par litre justifie une contravention , au-dessus de 0,8 gramme par litre, c’est un délit !

Une alcoolémie de 0,5 gramme change votre comportement en voiture !

Vous ne constatez aucun trouble de coordination pourtant les fonctions supérieures de votre cerveau sont déjà perturbées. Vous êtes désinhibé ! Votre acuité visuelle diminue, vous résistez moins bien à l’éblouissement et vous voyez moins bien sur les côtés. La probabilité d’accident est doublée.

A partir de 0,8 gramme la coordination est nettement dégradée. !

A cette concentration, l’alcool modifie la programmation des gestes automatisés. Le risque d’accident est multiplié par 10 ! Chez le jeune conducteur ces schémas moteurs sont encore mal mémorisés et le danger s’accroît encore.

0,5 grammes d’alcoolémie, c’est vite arrivé !

Pour de ne pas franchir ce seuil fatidique,

IL NE FAUT PAS BOIRE PLUS DE

2 verres de vin de 125 ml ou

2 ‘demi’ de bière de 250 ml ou

1 apéritif + 1 verre de vin ou

1 apéritif + 1 digestif

Pour une même quantité de boisson, l’alcoolémie varie selon les individus. Approximativement, la formule suivante permet d’individualiser votre calcul.

Alcoolémie = nombre verre d’alcool* absorbé X 10 / poids du corps en kilo X 0,7 pour les hommes X 0,6 pour les femmes

Lorsque vous buvez à jeun, l’alcoolémie atteint son maximum en 30 minutes. En mangeant ou si les prises sont fractionnées, le pic de concentration est souvent plus modéré et survient après 1 heure 30 environ.

A 0,5 grammes, patientez !

L’alcool est peu à peu éliminé par le foie. Aucune méthode ne parvient à accélérer son évacuation. L’alcoolémie baisse en moyenne de 0,15 grammes par litre chaque heure. Pour éliminer 2 verres, il faut attendre 4 heures !